Logo du forum
 

Forum TTH-News

| Inscription | | Recherche | | FAQ | | Accueil | | Liste des membres |
| Calendrier |
 
Vous n'êtes pas identifié! [Connexion] ou [Inscription] Forum » Jeux vidéo » [Officiels] » Fin des guéguerres console ? (fanboy en voie de disparition)
Login Mot de passe

3 visiteurs sur ce topic (0 membre(s), 3 invité(s) )

Aller à la page n°  
  Mot  Pseudo  
Page : 1 2
Sujet : Fin des guéguerres console ? (fanboy en voie de disparition)
chris lo



 






Message du 28-06-2019 @ 9:17

les rumeurs de Tegra X1 "Makiro" reviennent au galop pour les futures Switch. Ce n'est pas nouveau (on en parlait déjà y'a 1 an) mais cela semble se confirmer.

cette puce nVidia (nom de code T214) offre surtout l'avantage d'être bien moins énergivore niveau watts que l'actuelle (nom de code T210), tout en délivrant un peu plus de puissance pour faire monter la résolution dynamique.

les gains niveau batterie devrait être assez conséquent, surtout avec les jeux sortis jusqu'ici, les nouveaux auront des "optimisations" graphiques qui limiteront peut-être l'effet meilleure autonomie de cette puce.

en tout cas, on sait de source sûre que la Switch Mini est bien en production (la Pro sortira plus tard) dans des usines en Asie... mais pas en Chine :D Nintendo anticipe les frasques de Trump qui veut taxer les chinois à tout va :p
- Haut de page -
chris lo



 






Message du 11-10-2019 @ 14:30

Sony a officialisé la sortie de la "PS5" qui est bien son nom (quelle surprise :D )

la console sortira fin 2020, sans surprise là non plus

Mark Cerny a réaffirmé pas mal de choses qu'on savait déjà, comme le SSD custom, le SoC custom avec le Ray-tracing custom :D bon en fait ce sera bien hardware mais comme AMD est à la traine, faudra pas s'attendre à un résultat aussi bon que nVidia.

On savait que le lecteur Blu-ray serait toujours là, désormais on sait qu'il supportera les Blu-ray Ultra-HD 4K, mieux vaut tard que jamais (coucou la PS4 Pro)

L'installation et désinstallation des jeux sera "à la carte", c'est à dire qu'on pourra copier/supprimer certaines parties, genre si vous ne voulez plus de la campagne solo de Call of Duty, vous pourrez la virer sans toucher au multi. C'est l'astuce pour optimiser la place disponible sur le SSD, car on se doute bien qu'il n'y aura pas des To en stock vu le prix que ça coûte :sic:

la PS5 sera bien rétrocompatible PS4... mais pas entièrement :eek: à vrai dire, tout n'est pas émulé parfaitement à l'heure actuelle, donc Sony ne garantit pas que ce sera parfait sur tous les jeux (patchs nécessaires ?). Au moins on pourra récupérer ses sauvegardes PS4 et poursuivre sur sa PS5 comme si de rien n'était.

la "Dualshock 5" (nom pas officiel) aura des commandes haptiques, notamment les gâchettes L2/R2 qui permettront de ressentir la résistance et des changements de surface. Les démos actuelles seraient très convaincantes apparemment

un assistant vocal devrait faire son apparition, le but premier étant de fournir de l'aide sur les jeux (ah ces N00bs :amoche: )

toute l'interface promet d'être instantanée, sans chargements (ou presque :p )

rumeur d'une PS5 et d'une PS5 Pro au lancement, donc 2 modèles de console à des prix différents


Sony ne délaisse pas la PS4, Death Stranding, The Last of US 2 et Ghost Of Tsushima sortiront bien tous sur PS4. Pour les 2 premiers on le savait mais le 3ème c'était moins sûr. Rien n'empêche pour autant de voir ces jeux sortir sur PS5 en 2021 :siffle:
- Haut de page -
chris lo



 






Message du 13-12-2019 @ 19:32

La nouvelle Xbox classée X c'est chaud :o



APU AMD Zen 2, 13 Go de RAM, SSD Nvme, puissance de 12 TFlops (2 fois la One X, 4 fois la One S) et une forme différente (entre le cube et une enceinte connectée), des jeux jusqu'en 8k à 120 FPS :siffle:

Reste à savoir le prix (500€ ?), on attend aussi des infos sur la version "Lite" probablement dépourvue de Blu-ray
- Haut de page -
Nergal



 






Message du 13-12-2019 @ 20:49

J'attend de voir. Car ok pour le CPU à base de Ryzen mais Navi n'est pas une immense réussite pour le moment.
Par contre il est question de pouvoir jouer en clavier/souris il me semble.
La becane est moche par contre, ils ont zappé le "waf".
- Haut de page -
chris lo



 






Message du 14-12-2019 @ 11:59

au moins ça change un peu esthétiquement :D et il sera plutôt conseillé de la mettre à plat (pour le Blu-ray)

pour le GPU, y'aura du ray-tracing y compris hardware, à priori c'est une puce "tweakée" spécialement pour Microsoft (même chose en face pour Sony)

Ninja Theory annonce que le trailer de Hellblade 2 est "temps réel" (in-engine), on ne demande qu'à les croire :classe:



[message édité le 14-12-2019 @ 11:59 Par chris lo]
- Haut de page -
chris lo



 






Message du 24-12-2019 @ 10:15

la date de sortie (européenne) de la Xbox Serie X serait en Décembre 2020, confirmée par Microsoft Store UK

ça laisse tout le mois de Novembre à Sony :D
- Haut de page -
chris lo



 






Message du 31-12-2019 @ 11:59

selon des sources officieuses pêchées par Digital Foundry, il y aurait bien un écart de performances entre la PS5 et la XSX, principalement lié au choix du GPU

la PS5 aurait un "custom" Radeon RX 5700 qui développerait un peu moins de 10 Teraflops. Le GPU aurait d'ailleurs 2 modes de fonctionnement, le mode 1 serait le mode par défaut à pleine charge (à 2 GHz) pour les jeux PS5, le mode 0 briderait le GPU à 911 MHz pour garantir une meilleure rétrocompatibilité avec les jeux PS4.

de son côté, Microsoft disposera d'un GPU plus "récent" et puissant de la part de AMD, approchant les 12 Teraflops en puissance de calcul, faisant sans conteste la Xbox Series X la console la plus puissante n'ayant jamais vu le jour.

seul bémol selon Digital Foundry, il semble impossible pour Microsoft de garantir un prix "standard" pour sa console, alors que côté Sony le palier psychologique des 400$/€ parait bel et bien envisageable... alors même qu'on pensait aussi que la PS5 dépasserait ce seuil. La console s'oriente donc plutôt vers les powers users, mais ces derniers préfèreront probablement privilégier le PC, d'autant que Microsoft sort ses exclusivités sur les 2 supports... à voir si ça ne pas les desservir cette nouvelle Xbox face à la PS5 malgré un hardware plus performant.


Vivement 2020 :classe:


PS: nVidia en a profité pour "troller", en disant que dans le meilleur des cas, aucune de ces nouvelles consoles n'atteindrait les performances d'une RTX 2080... on s'en doutait un peu :amoche:

[message édité le 31-12-2019 @ 17:54 Par chris lo]
- Haut de page -
chris lo



 






Message du 21-03-2020 @ 23:03

l'E3 et les divers salons du Printemps étant annulés, ces derniers jours nous avons eu droit au reveal en ligne des specs de la Xbox Series X et de la PlayStation 5. J'ai fait un petit tableau récap sur ce qu'on sait désormais :



les texans AMD rois du pétrole

si sur PC AMD a toujours du mal à lutter face à Intel et nVidia, sur consoles il règne en maître avec la fourniture complète des consoles Sony et Microsoft actuelles et futures... seule la Nintendo Switch lui échappe au profit de nVidia. La position de quasi monopole du fondeur américain sur ce marché l'a fait remonter à flot ces dernières années et est même l'un de ses principaux facteurs de croissance.

pour la "Next-Gen", il va proposer sa dernière génératon issue de l'architecture Zen 2, inaugurée l'an dernier. AMD espère beaucoup en terme de performances avec ses nouvelles puces et aussi et surtout du Ray-Tracing hardware, le prochain nerf de la guerre en matière de graphismes (on va y revenir).

si Microsoft et Sony semblent bénéficier tous les 2 des mêmes technologies AMD, en réalité ce n'est pas aussi simple que ça. Chaque constructeur de son côté a demandé des "tweaks" (améliorations particulières) à AMD. Pour des raisons évidentes de concurrence et d'accords commerciaux, aucune de ces spécifités ne peut être divulguée par AMD de l'un à l'autre de ses 2 clients.



l'avantage Xbox côté puissance brute

Le tableau est assez clair, la Xbox Series X aura un avantage en terme de puissance de calcul, ce qui rejoint la plupart des rumeurs entourant le sujet depuis l'an dernier. Microsoft ne veut pas revivre le camouflet de la Xbox One dont les performances étaient en deçà de sa rivale PS4 (et encore plus PS4 Pro) jusqu'à ce que la One X voit le jour... mais trop tard.

Evidemment ce n'est pas la seule raison qui explique la "victoire" de Sony sur Microsoft sur cette génération. On pense bien sûr aux exclusivités first party sur lesquelles la PS4 a eu un gros avantage, mais c'est aussi et surtout le prix de lancement de la Xbox One de 100$/€ plus cher que la PS4 qui a fait le plus de mal (la faute à Kinect).

Le message de Microsoft est clair, les "powers users" console doivent choisir la Xbox Series X et il est même possible que des gamers PC puissent être convaincus à leur tour.

L'APU Zen 2 de la Xbox Series X aura un CPU un peu plus puissant et un GPU avec 16 Compute Units supplémentaires à celui de la PS5, ce qui parait un avantage assez net. D'ailleurs, Digital Foundry doute toujours que le GPU de la PS5 soit un "pur" Radeon DNA 2 comme celui de la Xbox Series X. Pour rappel, au début de l'année on parlait toujours d'un GPU RDNA 1 seulement pour la PS5. AMD, lors de sa dernière conférence présentant le RDNA 2, avait englobé les 2 constructeurs comme clients de sa nouvelle technologie, mettant fin aux spéculations... mais en réalité qu'en est-il vraiment, RDNA 2 dans la PS5 ou seulement RDNA 1.5 ? Même la communication sur le Ray-Tracing n'est pas clair à ce sujet si l'on en juge la récente présentation de la PS5 (oui, oui, promis, on va y revenir !).

Si le fonctionnement de l'APU de la Xbox Series X sera "classique", avec une fréquence en crète de 3,8 GHz (plafond à 3,66 GHz si tous les coeurs sont utilisés en même temps), celui de la PS5 est beaucoup plus spécifique. Comme indiqué dans mon tableau, le CPU et le GPU auront des fréquences "variables". Dans l'absolu ça n'a rien d'extraordinaire puisque toutes les puces actuelles s'adaptent à la charge de calcul dynamiquement pour adapter leur consommation. Mais ici la particularité c'est que la partie CPU et GPU le feront toujours de concert.

Concrètement ça veut dire quoi ? Et bien plus la charge augmentera sur le CPU, plus le GPU viendra à l'aide et inversement. Le but est d'obtenir la même puissance de calcul en toute circonstance, ce qui a pour avantage de pouvoir contrôler la dissipation globale de l'APU de manière très précise, là où celle de la Xbox Series X doit être taillée pour les cas extrêmes (CPU et GPU à pleine charge en simultanée). Ce qui explique d'ailleurs la forme et les importantes aérations de la Xbox Series X, même si nous n'avons toujours pas vu quelle tête aura la PS5.

Le pari de Sony semble donc différent de celui de Microsoft au niveau de l'APU. Plutôt que de miser sur une puissance brute la plus élevée, ils préfèrent garantir un fonctionnement "plancher" qui ne déviera jamais. Pour comparaison, c'est un peu comme courir un marathon exactement à la même vitesse du début jusqu'à la fin (la PS5), plutôt que de faire des accélérations par séquences tout en devant ralentir l'allure à d'autres moments (la Xbox Series X) pour cause de surchauffe. Reste à savoir qui franchira la ligne d'arrivée en premier...







le Ray-Tracing c'est l'avenir !

le Ray-Tracing n'est pas nouveau dans le monde des graphismes, cette tecnhique de rendu est même devenue la plus utilisée dans le monde de l'animation et des effets spéciaux depuis plus de 2 décennies (demandez à Pixar :classe: ). Mais le problème c'est qu'elle demande une puissance de calcul très importante en software, la rendant inutilisable en temps réel (donc en jeu vidéo) ou alors en très (très) faible quantité.

la révolution est venue de chez nVidia il y a plusieurs mois avec l'architecture Turing, la 1ère à permettre un rendu Ray-Tracing généré de manière hardware. Rapidement, les puces Quadro RTX et GeForce RTX se sont imposées dans les PC professionnels et gamers avec des résultats tantôt très impressionnants mais aussi parfois seulement à peine meilleurs qu'avec les anciennes puces Pascal (GeForce GTX) ou les Radeon RX de chez AMD... car oui, rendu Ray-Tracing ne signifie pas forcément résultat visuel transfiguré de prime à bord.

pour la faire simple (en espérant ne pas dire trop de conneries :p ), la technique de rendu traditionnelle, dite "rasterisation", nécessite de pré-calculer toutes les sources de lumière, ombres et reflets, de chaque polygone affiché à l'écran. La technique est lourde et complexe, nécessitant de mobiliser d'importantes ressources humaines et techniques pour obtenir le résultat visuel le plus "performant" possible à l'écran (je dis "performant" car ça ne veut pas toujours dire "réaliste"). Si les studios développant des gros "Triple A" ont élaboré des moteurs 3D capable d'obtenir un rendu par rasterisation de plus en plus impressionnant au fil des ans, c'est beaucoup plus difficile pour les studios plus modestes, pire pour les tous petits studios. Le Ray-Tracing est clairement la nouvelle donne en la matière, car au lieu de mobiliser d'énormes ressources sur la partie rendu avec les éclairages, vous pouvez (si vous utilisez un moteur qui gère le Ray-Tracing hardware) obtenir un résultat équivalent en terme d'éclairages sans quasi le moindre effort.

l'exemple le plus frappant est le cas du jeu Minecraft qui n'a plus rien à voir une fois le Ray-Tracing activé, le jeu par défaut ne gérant presque pas les éclairages. A l'opposé, des jeux avec des moteurs 3D très performants en terme d'éclairages tirent peu voir pas du tout d'améliorations en Ray-Tracing. C'est la limite en terme de rendu, sauf que la grosse différence c'est qu'avec Ray-Tracing on y a passé beaucoup moins de temps et d'argent.

le Ray-Tracing, du moins pour l'instant, n'est pas pour autant la formule magique qui va permettre à quiconque de pondre des graphismes photo-réalistes en claquant seulement des doigts, mais il est certain qu'il va faciliter la tâche des développeurs de manière très progressive. Selon des ingénieurs nVidia, nous n'en sommes qu'aux débuts mais ils estiment que d'ici 10 ans maximum nous aurons des puces capables de générer un nombre de rayons suffisants pour atteindre le photo-réalisme en très haute définition 4K et 8K... et ce en temps réel à + de 60 images secondes !

à l'heure actuelle, sachez qu'une GeForce RTX 2080 Ti (le vaisseau amiral) peut gérer jusqu'à 10 millions de rayons à la seconde. Le problème c'est que ce chiffre ne veut pas dire grand chose, de l'aveu même de nVidia. Pourquoi ? Parce que pour le moment on ignore si c'est beaucoup ou pas, en l'absence justement de concurrence. Il est possible que le Ray-Tracing hardware des puces Radeon DNA 2 de AMD sera un peu inférieur, équivalent ou même supérieur à celui des GeForce RTX. Pour l'instant, personne ne peut le dire tant qu'on ne peut pas comparer les 2.

une chose est sûre, Microsoft mise beaucoup sur cette technique de rendu et développe son API DirectXR (gérant le Ray-Tracing) pour les PC Windows depuis plusieurs mois, et bien évidemment la Xbox Series X en tirera également profit. Le constructeur annonce des jeux avec Ray-Tracing dès le lancement de la console, en tout cas en ce qui concerne les titres first-party (Microsoft Studios).

côté PS5, c'est assez flou. Dans la récente conférence très technique (que peu de joueurs ont compris :amoche: ), le Ray-Tracing a bien été évoqué mais les implications ne sont pas très claires. Sony semble un peu avancer à tâton sur le sujet. Le hardware en sera capable, mais il faudra probablement attendre avant qu'il soit pleinement exploité par les différents titres, même après lancement de la console.



l'IA aussi c'est l'avenir... mais pas chez AMD

outre le Ray-Tracing, l'une des grosses révolutions en matière de GPU est l'IA. Elle est même en passe de représenter l'activité principale de nVidia, donc autant dire qu'ils y croient à fond. Le "DLSS", comme ils l'appellent, pourrait être l'autre formule magique en matière de rendu. Si le résultat au lancement n'a pas déchainé les foules, il progresse de plus en plus... car oui, l'avantage de l'IA c'est qu'elle apprend au fur et à mesure, donc plus elle acquiert de l'expérience plus elle devient performante. Sur certaines scènes, nVidia dit aujourd'hui pouvoir arriver à un résultat visuel supérieur en 1440p RTX upscalés en 4K, via le DLSS, qu'en 4K RTX natif sans DLSS... et vous vous doutez bien que la puissance nécessaire entre les 2 types de rendu n'est pas équivalente, surtout avec le Ray-Tracing activé, ce qui permet des gains en ressources non négligeables grâce au DLSS.

mais fini de parler de nVidia :D car ce qui nous intéresse ici c'est AMD. Et chez AMD, on a aussi sa technique de rendu "intelligente", mais pas par IA. Elle s'appelle "RIS" et repose sur un algorithme tenu secret. Les résultats visuels sont étonnament très bons si l'on en juge avec les Radeon RX 5600 et 5700 actuelles, démontrant que le "DLSS" de nVidia a encore du chemin à parcourir pour faire une nette différence d'avec une technique d'upscaling/sharpening classique. Reste à savoir ce que le "RIS" donnera en addition du Ray-Tracing AMD sur les prochains GPU Navi 2, dont disposeront les futures consoles Xbox Series X et PS5.




(photo du 3ème kit de développement PS5)


Mémoires de nos paires

au niveau de la RAM, les 2 consoles partageront la même quantité et le même type (GDDR6). Les bandes passantes en revanche sont différentes, Sony ayant opté pour un bus 256 bits, alors que Microsoft a mis le paquet avec un bus 320 bits... mais seulement sur les 10 Go dédiés à l'exécution des jeux. En addition, la Xbox Series X disposera de 6 Go (à 192 bits) dédiés aux fonctionnalités système et à l'OS.

les démonstrations sur Xbox Series X démontrent que la console sera capable de gérer 3 jeux Series X et One en simultané. En gros, ça veut dire que vous pourrez lancer successivement 3 jeux différents et basculer de l'un à l'autre à la volée sans devoir mettre fin à votre partie sur chacun des 3 jeux, une sorte de multi-tâches en quelque sorte. Actuellement, sur Xbox One et PS4, il faut quitter un jeu pour pouvoir en lancer un autre, sans pouvoir mettre le jeu précédant en "sommeil" en attendant. Une partie des 6 Go de la Xbox Serie X servira donc principalement à ça.

sur PS5, on ignore encore quelle est la répartition des 16 Go de RAM. Combien pour les jeux ? Combien pour le système et l'OS ? Mystère pour le moment...



le SSD, l'arme secrète de la PS5

et oui, même dans les consoles le HDD a fait son temps et on se dirige vers des unités de stockage interne au format SSD sur les 2 prochaines consoles. Si les précédentes machines permettaient déjà l'installation de SSD en lieu et place du HDD par défaut, le gain en performances était assez variable, pour ne pas dire assez faible dans la plupart des cas. Il faut dire que les consoles et les jeux n'étaient pas adaptés à ce type de stockage à l'origine, ayant pour effet de largement sous-exploiter la vitesse des SSD.

l'apport du SSD dans les PS5 et Xbox Series X va faire cette fois une nette différence, car tout va être calculé et paramétré pour en tirer le maximum de performances. Concrètement ça implique de grosses évolutions, notamment pour les jeux en open-world qui tirent pratiquement non stop leurs données via l'unité de stockage. Bien sûr, de base, le SSD accélère nettement les chargements face à un HDD classique, mais l'avantage de partir sur une architecture intégrant directement un SSD plutôt qu'un HDD, c'est que les développeurs vont pouvoir entièrement programmer leurs jeux en conséquence. Concrètement, plutôt que de créer des "artifices" pour charger progressivement les données sans que le joueur s'en aperçoive (en tout cas le moins possible) comme avec un HDD, ici les données pourront être chargées quasi instanatément (dans l'idéal) grâce au SSD.

c'est d'ailleurs là que Sony pourrait réduire (voir combler ?) l'écart de puissance de la PS5 face à la Xbox Series X. Si vous regardez bien le tableau des specs, vous verrez que le SSD de la PS5 a des caractéristiques bien supérieurs à celui de sa rivale. On avait du mal à le croire l'an dernier quand ils parlaient du SSD le plus rapide jamais créé, mais il semble que ce soit finalement bien le cas... même si on se doute que d'ici la sortie de la console, de nouveaux SSD dépasseront déjà ce delta.

selon des spécialistes qui ont scruté la "vraie-fausse" conférence GDC de Sony, la vitesse de transmission maximum du SSD de la PS5 se rapprocherait tout bonnement d'une RAM conventionnelle. Ce paramètre a 2 effets positifs, le 1er c'est évidemment de permettre d'alimenter la RAM depuis le SSD de manière beaucoup plus rapide (donc d'accélérer les temps de chargements) mais le 2ème, plus imprévu, c'est qu'il permettrait de réduire la redondance des données sur l'unité de stockage. Concrètement, plutôt que dupliquer des donneés à plusieurs endroits pour faciliter les accès disque (cas typique sur Blu-ray et HDD), il ne sera plus utile de le faire ici. La conséquence, c'est que contrairement à ce que l'on pouvait penser, les jeux sur PS5 ne seront pas forcément plus "gros" en stockage que les jeux PS4. Ce qui expliquerait du même coup que Sony a fait le compromis (sûrement à cause du prix) de ne mettre qu'un SSD de 825 Go au lieu du 1 To comme sur Xbox Series X.

l'autre avantage de Sony sur Microsoft, en ce qui concerne le SSD, c'est que les développeurs n'auront pas à paramétrer leurs jeux de 2 façons différentes au niveau du stockage interne. Nous y reviendrons dans la partie rétrocompatibilité, mais sachez que tous les titres Microsoft first-party ainsi que certains titres d'éditeurs tiers dits "cross-gen" (donc sortis sur Xbox One ET Xbox Series X) seront vendus comme une seule et même version. En gros, si vous achetez et jouer à ce jeu sur votre Xbox One, vous obtiendrez l'upgrade de la version Series X gratuitement. L'intention est évidemment louable et favorise l'éco-système Xbox au sens large, mais on peut s'inquiéter sur l'impact que celà peut avoir sur le développement des jeux. Par exemple comment CD Project (qui a annoncé cette possibilité) va gérer son futur Cyberpunk 2077 sur Xbox Series X via le SSD de la console en sachant que le jeu doit aussi tourner sur une Xbox One via un HDD. Outre l'écart de performances en terme de puissance de calcul, on ajoute également l'équation des chargements de données qui seront très différents entre les 2 générations de console.

sur PS5, pas de souci de ce genre, les jeux PS5 n'auront pas de liens avec leurs homologues PS4. La version PS5 d'un jeu pourra donc être totalement optimisée avec le SSD de la console sans tenir compte d'aucune contrainte en terme de chargements... revers de la médaille, si vous aviez acheté le jeu en version PS4 et que vous voulez y jouer en conditions optimales sur votre PS5, il faudra repasser à la caisse :sic:




(Mark Cerny qui a fait sa conférence GDC sur la PS5 à distance... mais devant des non-pros, ça piquait !)



et si on manque de place ?

comme sur les consoles actuelles il sera possible d'étendre les capacités de stockage mais, SSD oblige pour les jeux PS5 et Xbox Series X, il y aura certaines limitations à prendre compte.

déjà, il ne semble plus possible de remplacer le stockage interne par défaut. Le SSD d'origine devra vraisemblablement rester en place, sauf en cas de panne. Pour pouvoir étendre la capacité de sa console, il faudra opter pour une seconde unité SSD qui fonctionnera à la même vitesse que l'unité principale.

la Xbox Series X utilisera un système de carte additionnelle au format propriétaire à insérer dans un slot NVMe PCI Express 4.0, donc une carte uniquement vendue par Microsoft. Côté Sony, c'est un SSD "normal" que vous pourrez ajouter dans un slot à l'intérieur de la console mais ce SSD devra correspondre scrupuleusement aux spécifications très particulières de la PS5. Autrement dit, si Sony ne vendra pas ses propres SSD, tous les modèles vendus dans le commerce ne seront pas compatibles (seule une minorité devrait l'être). Il est donc à craindre, dans les 2 cas, que le prix sera assez corsé pour rajouter de la place en interne dans sa console.

ultime possibilité d'étendre le stockage de sa PS5 et sa Xbox Series X : le SSD ou HDD externe en USB. C'est la solution qui existe déjà sur PS4 et Xbox One mais la subtilité sur PS5 et Xbox Series X c'est que ce stockage additionnel ne sera pas compatible avec les jeux de la console... et là vous vous dites, mais qu'est-ce qu'il raconte le chris lo ? :D

et bien c'est simple, le stockage additionnel ne servira qu'à la rétrocompatibilité. Concrètement, si vous branchez un disque en USB sur votre PS5, vous ne pourrez y installer que des jeux PS4 dessus. Idem sur Xbox Series X, le disque en USB ne servira qu'à l'installation des jeux Xbox des générations précédentes. Dans un sens c'est assez logique, les jeux rétrocompatibles ne sont pas bridés par le stockage HDD au minimum, contrairement aux jeux PS5 et Xbox Series X qui eux seront taillés pour le SSD (donc stockage interne). Evidemment, vous pourrez aussi installer les jeux rétrocompatibles sur les SSD internes.



une console pour jouer à tous ces jeux ?

si Microsoft a été clair et complet sur le sujet, la douche froide est venue cette semaine côté Sony, alors même que les rumeurs laissaient espérer bien plus que Microsoft. Au final, c'est Microsoft qui proposera bien plus que Sony, explications :

sur Xbox Series X, TOUS les jeux Xbox One seront compatibles. Microsoft a même poussé la feature en permettant à la Series X de sublimer nativement les jeux One sans même l'installation de patchs. Pour exemple, un jeu comme Gears 5 fonctionne d'emblée sur Series X dans une résolution et fréquence supérieures à ce que le jeu fait sur One X.

concernant les jeux Xbox 360 et Xbox 1ère du nom, ils seront rétrocompatible mais au cas par cas, situation comparable à la Xbox One acuelle avec les jeux 360 et Xbox 1. On va dire que c'est mieux que rien et Microsoft est généralement assez réactif sur le sujet.

pour les 25 ans de la marque Playstation, tout le monde espérait que Sony marquerait un grand coup avec la PS5 dans ce domaine. Certains imaginaient même une rétrocompatibilité totale de la PS5, c'est à dire que la console ferait fonctionnait tous les anciens jeux de la PS4... jusqu'à la PS1, donc les 4 précédentes Playstation ! C'était sûrement trop optimiste :amoche: mais on n'imaginait pas que la rétrocompatibilité serait au final aussi limitée que celle annoncée cette semaine.

déjà, vous pouvez laissez tous vos jeux PS1, PS2 et PS3 au placard, la PS5 ne les fera pas fonctionner. Apparemment Sony a essayé mais ça aurait été un casse-tête incroyable en émulation avec de grosses incompatibilités. Quant à la PS4, alors même que les 2 consoles partagent une architecture x86, les spécificités de la PS5 posent là aussi quelques soucis ne garantissant pas une rétrocompatibilité complète. Sur les plus de 4000 titres sortis sur PS4, Sony s'est concentré sur les 100 les plus joués (il faudra une liste). Et encore, même sur ces 100 titres, on comprend à demi-mots que ce n'est pas une rétrocompatibilité parfaite, les jeux nécessitant des patchs spécifiques (les devs vont être aux anges). Autant dire que c'est le gros flop pour la PS5 dans ce domaine.




(Phil Spencer et Microsoft ont sorti le Bazooka Series X pour dégommer Sony)



le physique va mourir, vive le dématérialisé... et le cloud

ce n'est pas un secret, les ventes de jeux sur support physique déclinent d'année en année, à tel point que les jeux en vente dématéralisée représentent désormais la moitié des ventes actuelles et la courbe ne s'inversera plus.

pourtant, ni la PS5 ni la Xbox Series X n'ont remisé le format physique au placard et vous pourrez toujours acheter vos jeux au format physique sur disque(s) Blu-ray plutôt que de les télécharger (pratique si on a une connexion internet anémique). Sony en profite d'ailleurs pour (enfin) passer au format Ultra HD, honteusement oublié sur la PS4 Pro alors que la Xbox One X l'avait déjà. C'est le moins qu'on puisse attendre de la part de consoles taillées pour la 4K... et même 8K, mais là on demande à voir :???:

mais la grande révolution du jeu vidéo en terme de formats viendra sûrement du cloud gaming. Si Sony a déjà ouvert la voie avec son PS Now qu'il a récemment remis à jour (et y'en avait besoin !) puis ouvert au monde PC, chez Microsoft on mise très gros avec son futur xCloud. Le service de cloud gaming de Redmond doit être lancé dès cette année et sera officiellement couplé au GamePass, ce qui veut dire que les abonnés auront accès à une énorme quantité de jeux en "local" sur leur console mais aussi en "streaming" depuis n'importe quel appareil, incluant toutes les dernières exclusivités Xbox.

évidemment les expériences récentes de cloud gaming, notamment Google Stadia et le four annoncé du prochain GeForce Now de nVidia, n'invitent pas à s'enthousiasmer comme des fous pour ce genre de services. Mais si dans l'immédiat, rien n'est évident, Sony et Microsoft doivent aussi préparer l'avenir à moyen/long terme et le cloud gaming en sera forcément une des principales composantes.



d'autres versions en perspective ?

ce n'est pas un énorme secret, mais la Series X ne sera pas la seule nouvelle Xbox à sortir prochainement. On sait qu'une autre version, la "Lockhart" (la Series X étant la "Scarlett"), est en préparation même si Microsoft n'a toujours pas communiqué dessus. Cette "Series S" (naming non officiel) serait une machine d'une puissance proche et peut-être même inférieure à la One X actuelle (6 Téraflops), avec une quantité de RAM inférieure à la Series X, et elle serait également dépourvue de lecteur optique (donc pas de Blu-ray). Malgré une puissance moindre, l'architecture Zen 2 et le SSD devrait permettre à cette version d'attendre la semi-4K à 60fps avec la plupart des jeux Xbox Series X. Bien sûr, cette console serait vendue à prix bien moindre (300$/€ ?).

pour la PS5, on semble se diriger vers une seule et unique version au lancement. Sony n'écarte pas l'idée d'une PS5 "Pro" qui serait encore plus puissante, mais elle ne devrait être lancée qu'en milieu de vie de la PS5, comme l'a été la PS4 Pro par rapport à la PS4.



et le prix ?

c'est la grande interrogation concernant les 2 consoles. La plupart des estimations tournent autour d'un prix avoisinant les 500$/€, ce qui parait assez plausible, les 2 constructeurs ayant laissé entendre que le hardware "plus ambitieux" de ces nouvelles machines aurait un surcoût par rapport aux consoles actuelles.

les 2 constructeurs savent que le prix est un facteur psychologique très important, la guerre PS4 vs Xbox One l'a prouvé de manière forte, au grand bonheur de Sony et malheur de Microsoft. Jusqu'à récemment, on pensait que la PS5 serait 50 à 100$€ moins onéreuse car possiblement moins performante que la Xbox Series X, mais en comparant les specs réelles dans le détail, rien n'est plus aussi évident. Il est probable que Sony et Microsoft attendront le dernier moment pour révéler le prix, même si on imagine mal les 2 fabricants ajuster le tarif à la dernière minute...







PS5 et Xbox Series X pour 2020

aussi bien Microsoft que Sony ont clairement annoncé la sortie de leurs nouvelles consoles pour la fin 2020, peu avant les fêtes de fin d'année... mais ça c'était avant la pandémie covid-19 qui fait rage actuellement.

car oui, ce satané virus bouleverse totalement les plans et n'en finit plus d'annuler/reporter de nombreux lancements mondiaux, en plus de nous laisser dans l'incertitude la plus totale sur la suite des événements.

pour être honnête, j'ai de plus en plus de mal à croire que Sony et Microsoft pourront sortir la PS5 et la Xbox Series X dès cette fin d'année. Déjà parce les 2 constructeurs n'auront que très peu l'occasion de présenter ces nouvelles machines auprès du public avant leur lancement (faute de gros salons ouverts au public), mais aussi parce que la crise actuelle impacte également le développement des futurs jeux prévus pour ces lancements. Autre problématique, la plus importante, quels stocks pourront être disponibles en fin d'année ? Les usines en Chine ne sont pas prêtes de tourner à plein régime, le contexte économique en Occident arrive dans une phase critique (et on est encore loin d'être au plus gros creux de la vague), donc qui peut croire qu'on va pouvoir lancer en Europe et Amérique du Nord de nouvelles machines dans 7/8 mois à peine comme si de rien n'était, surtout si les gens ont la tête à bien autre chose (déprime, forte récession, voir le retour de la vengeance du covid-19 ?)

à mon avis, il ne faut pas espérer voir ces nouvelles consoles avant 2021, ce qui ne gènera pas tant que ça Sony (qui a encore de grosses cartouches à venir sur PS4) mais serait une attente interminable pour Microsoft dont les ventes de Xbox One sont de plus en plus faibles.

[message édité le 27-03-2020 @ 9:21 Par chris lo]
- Haut de page -
Nergal



 






Message du 25-03-2020 @ 9:31

Tu aimes bien faire des articles :)
Je pensais pas que le nombre de cœurs augmenterait aussi vite sur console et du coup va pousser l'utilisation de ces cœurs sur PC. Du coup mon R5 2600 paraît petit avec ses 6 coeurs.

Par contre le coup du "super SSD" me laisse dubitatif. Les SSD NVMe n'ont pas écrasé les SSD SATA classiques malgré une vitesse plus rapide. En jeu la différence est très légère. La possibilité du multi-tache paraît bien gadget.

Dans tous les cas, les consoles n'ont jamais été aussi proches des PC. Sachant que la Xbox permettra peut être de jouer aux FPS avec un combo clavier/souris... Ils n'ont plus qu'à porter Office dessus avec Windows et zou, la Xbox remplace le PC fixe :p
- Haut de page -
icy



 






Message du 25-03-2020 @ 21:45

Wow chris :eek: c'est monstrueux ton post :btu:
- Haut de page -
chris lo



 






Message du 27-03-2020 @ 8:56

faut bien s'occuper en ce moment :smilejap:

bon à priori un pirate a fait un petit tour sur les serveurs AMD et récupéré toutes les specs exactes de l'APU ("Arden") de la Xbox Series X ainsi que les futurs GPU Navi 2, y'a plus qu'à attendre les fuites :siffle:


@ Nergal, dans l'absolu c'est vrai mais surtout sur PC. L'intérêt de la console c'est justement de pouvoir faire des choses spécifiques comme l'essaye Sony (oui ok, "l'exotique" avait bien marché avec la PS2, beaucoup moins avec la PS3) et les devs semblent bien parler d'une philosophie différente entre les 2 machines au niveau de l'utilisation du SSD. On verra bien comment ça se passe avec les 1ers jeux (surtout open-world) ;)


en tout cas la future Xbox est toujours prévue pour cette fin d'année, Phil Spencer (le boss Xbox) l'avait déjà dit mais Satya Nadella (le big boss Microsoft) l'a réaffirmé cette semaine. Les usines en Chine sont bien opérationnelles :classe:


côté rétrocompatibilité, on a finalement un resserrement des positions car les 2 constructeurs ont réagi aux annonces :
- Sony a indiqué qu'en fait ce serait une majorité des 4000 jeux de la PS4 qui seront bien compatibles sur PS5, donc pas seulement une petite centaine comme le laissait entendre (maladroitement ?) Mark Cerny dans sa présentation. Ouf ! :sweat2:
- Microsoft a rectifié le fait qu'une très large majorité des jeux Xbox One seront bien compatibles sur Xbox Series X, ce qui sous-entend que ça ne concernerait pas le catalogue entier ? Mince :(

[message édité le 27-03-2020 @ 9:03 Par chris lo]
- Haut de page -

Plan du forum | Contacter l'administrateur

Powered by SoulBB 3.0.1
© Soulmanto, 2003-2010

Valid XHTML 1.0 Transitional

Page générée en 0.07 secondes